Archives pour la catégorie Uncategorized

Comment achever les outils de désinformation collectives ?

Prendre son courage à deux main et venir sur place, échanger ses points de vues dans les nombreux groupes de réflexion et de coordination .

Ecouter et lire les nombreux médias alternatifs « désobéissants » aux non asservis aux dictats de l’oligarchie dominante  :

Sivens : dégage ! on aménage #fdl du 9.03.2015

Une semaine délirante dans le Tarn où l’on a vus les milices faire le sale boulot sous l’œil goguenard des gendarmes. Ce qui c’est passé là nous montre que le pire est bien là et non pas à venir. Nos aménageurs ont compris la leçon de Notre dame des landes et ne veulent pas que toutes les bonnes raisons du monde viennent interrompre leur profit et leur pouvoir. Une émission pour faire le point sur cette semaine.  Lire la suite sur http://www.canalsud.net/?Sivens-degage-on-amenage-fdl-du-9 . Pour comprendre ce qui s’est réellement passé dans la semaine précedent l’évacuation du 6 mars 2014 .

Sivens retour audio sur une expérience de maintien de l’ordre participative

La ZAD du Testet a été expulsé après une semaine de pressions, de blocus, d’insultes menée sous l’égide de la FNSEA. La police un peu gênée aux entournures par un souvenir trop frais de l’assassinat d’un jeune militant en octobre dernier a reçue avec soulagement ce coup de main… Le service d’ordre participatif au secours de l’aménagement du territoire. Une émission du front du lundi sur Canal Sud . Lire la suite sur https://iaata.info/Sivens-retour-audio-sur-une-609.html

Le meilleur chasseur de zadiste récompensé par la gendarmerie

Le Journal Détarné tient à féliciter Philippe, agriculteur membre de la FNSEA  venu spécialement pour l’occasion depuis le fin fond de l’Aveyron. Il aura réalisé la plus belle chasse aux zadistes durant cette semaine sous tension. Une vidéo prise par le gibier prouve ses exploits d’une grande témérité. Visionner et lire la suite sur https://lejournaldetarne.wordpress.com/2015/03/07/le-meilleur-chasseur-de-zadiste-recompense-par-la-gendarmerie/

Milices FNSEA à Sivens sous l’œil bienveillant de l’État

FNSEAcomic-72ppp

Sur  La Feuille Mutine : http://lafeuillemutine.com/milices-fnsea-a-sivens/

Armé d’une tronçonneuse, le milicien FNSEA hurle : « Ta gueule, salope »

Des pro-barrages venus de loin et ignorant le dossier. Des injures et des tronçonneuses. Des menaces envers les agriculteurs opposés au barrage. Des gendarmes bien polis avec les miliciens de la FNSEA. Récit de la journée du 5 mars. Bienvenue à Sivens. Lire la suite sur : http://www.reporterre.net/Arme-d-une-tronconneuse-le

Tu consommes : tu pilles la planète, cesse de céder ton temps au système, les peurs de monsieur Valls

Ainsi, monsieur Valls « [a] peur pour [son] pays, qu’il se fracasse contre le FN », monsieur Valls a peur : « Le danger est là devant nous, il est immense. Tout le monde le sait, tout le monde est au courant et pourtant, il y a comme une étrange accoutumance, presque une forme d’endormissement généralisé », monsieur Valls a peur du FN.

C’est sans doute cette peur qui l’a tétanisé, cette peur qui l’a laissé endormi pendant que les miliciens de la FNsea, épaulés par des militants FN, fracassaient du Zadiste en ce début de printemps. Lire la suite sur http://librairiemobile.org/spip.php?article58&var_mode=recalcul

 

Du 2 au 8 mars par le collectif des bouilles :

https://tantquilyauradesbouilles.wordpress.com/2015/03/01/bouilles-hebdo-du-2-au-8-mars/

Agri

 

 

 

 

 

COMMENT L’OPPOSITION AU BARRAGE S’EST FAITE EMBARQUER

SIVENS: COMMENT L’OPPOSITION AU BARRAGE S’EST FAITE EMBARQUER

Ayant été jadis avocat dans l’affaire du barrage de Fourogue (près d’Albi) et avant cela président d’une association agréée de défense de l’environnement, c’est à double titre et avec une particulière consternation que j’ai vu depuis la mort de Rémi Fraisse l’évolution de l’affaire de Sivens. Je ne sais ce qui me consterne le plus. Est-ce le résultat de tout cela aujourd’hui avec l’expulsion des occupants du site et le projet de nouveau barrage? Est-ce le détournement de l’action associative auquel se sont livrés Ben Lefetey et France Nature Environnement depuis 4 mois ou bien le sabotage des recours juridiques quand les mêmes ont refusé d’obtenir une décision de justice en faveur des opposants alors que tous, je dis bien tous les éléments étaient réunis pour en obtenir une ?

Aujourd’hui, 6 mars 2015, le Conseil général vient de décider de construire un barrage plus petit à Sivens, comme le lui avait demandé instamment Ségolène Royal. Le principe de libre administration des collectivités locales vient-il ainsi de voler en éclats ? Croit-on une seconde que les conseillers généraux auraient agi de la sorte s’ils avaient vraiment pensé que « leur barrage » était légal, comme ils le répètent depuis des mois ? Si pour les élus, le gouvernement et les experts mandatés par lui, le projet de barrage prévu initialement était entaché d’illégalité, pourquoi et comment aucune décision de justice n’a été rendue à ce jour en faveur des opposants ? C’est ce que je souhaite expliquer ici.

SUITE DE L’ARTICLE SUR LE BLOG DE BERNARD VIGUIE ICI :

http://blogs.mediapart.fr/blog/bernard-viguie/060315/sivens-comment-lopposition-au-barrage-sest-faite-embarquer

L’Agence des Copains, on en parle

Avant de lire la suite des articles parus dans « L’agence des Copains » ,il est intéressant de se demander pourquoi certains Gardes Mobiles sont déguisés en adhérant FNSEA, et surtout les drôles d’outils répressifs dont ils sont armés … La chasse au « Djiadiste Vert » (comme certains les nomment honteusement, comprend tout mouvement ou individu curieux et contestant les décisions douteuses de nos élus, les zadistes, les écologiste, etc… Pourquoi pas les criminaliser ?) programmée par l’état où forces de l’ordre et ce que l’on peut nommer « milices », composés d’individus essentiellement issus du monde agricole et particulièrement violents, fonctionnent mains dans la main . Ensemble pour l’harmonie de l’état de Droit et une juste démocratie … ce dernier terme ne veut plus rien dire aujourd’hui, dévoyé, pollué, trahi, vidé de son sens .

Zad-Evacuation

ZAD du Testet – La fausse impuissance des nouveaux casques bleus.

Depuis une semaine, l’accès à la ZAD du Testet est devenu difficile. De nombreux agriculteurs de la FDSEA (branche départementale de la FNSEA – Fédération Nationale des Syndicats d’Exploitants Agricoles), organisés en milices et armés de bâtons, barres à mine et autres battes de base-ball, bloquent totalement l’accès au site et empêchent quiconque d’y entrer ou d’en sortir. LIRE LA SUITE DE l’ARTICLE SUR http://agencedescopains.toile-libre.org/?p=725

sans titre-5

Les médias l’annonçaient,les agriculteurs (FNSEA, JA, etc.) l’attendaient, l’Etat l’a fait : vendredi 6 mars 2015, en début d’après-midi, les derniers zadistes sont expulsés de Sivens.

Continue la lecture

La spectaculaire métamorphose du président de la FNSEA, Xavier Beulin

Xavier Beulin - FNSEA     …   Et le gouvernement tint parole. Pour mener sa campagne de désintoxication des campagnes, il s’inspira de la politique menée au début des années 1960 par le Premier ministre Michel Debré, dont la loi de programmation agricole avait alors visé à « faire disparaitre la petite exploitation familiale [et à] encourager le départ des ruraux de la terre, [afin de] constituer des exploitations de taille rentable adaptées au marché », ainsi que l’avaient raconté les historiens Serge Berstein et Pierre Milza. Pour cela, on n’avait pas lésiné sur les moyens : réforme de l’enseignement agricole, formation des techniciens des chambres d’agriculture aux vertus de la chimie, prêts à taux préférentiels pour pousser les paysans à se « moderniser », organisation des « filières ». Bref, on avait mis le paquet et ça avait marché… L’idée de Francois Hollande et de son ministre de l’Agriculture était d’utiliser les mêmes moyens, mais pour un objectif inverse ! Continue la lecture

ZAD de Sivens : voilà, c’est fini…

Une multitude d’articles traitent du sujet de Sivens sous des angles différents à tel point qu’il parait difficile aujourd’hui de tout lire. Je sens très nettement une puissante accélération dans cet élan .Les consciences s’éveilleront-elles? Chacun prendra-t’il la part de responsabilité qui lui incombe modestement ?
La lutte ne s’achève pas en chemin, certains voudraient le croire. La ZAD a été vidé physiquement de la vallée de Sivens, décision prise par un grand nombre d' »ir-responsables » politiques… Avec l’aide des forces de l’ordre accompagnées par les milices de la FNSEA , sur ce sujet, beaucoup d’encre coulera dans les journées futures.
Non , nous sommes tous mobilisés, et pour longtemps. Tant que les élus , en théorie choisis « démocratiquement », se comporteront comme des despotes, utiliseront des méthodes mafieuses, initieront la violence et la haine pour se dégager de leurs mensonges. Aussi sympathiques ou dégoûtants qu’ils puissent paraître et tant que le pouvoir leur monte à la tête , excepté quelques personnes honnêtes, fidèles à leurs engagements et à eux-même, et à l’écoute de nous tous ensemble. 
Tant que les télévisions et autres médias dominant ne seront pas capable de raconter les faits comme ils ont réellement lieu. Et je rêve que la majorité silencieuse, néanmoins en alerte et inquiète,   coupe la télévision pour aller se renseigner ailleurs, ne serait-ce que quelques heures chaque mois, chaque semaine …

Pendant que les grands médias « officiels » font preuves d’une grande cécité . Partageons ici deux analyses édifiantes  sur le causeur.fr :

Causeur.fr

Le camp évacué laisse une jeunesse rurale en friche,

L’affaire du barrage de Sivens trouve aujourd’hui son épilogue, qui n’est peut-être encore qu’un rebondissement, mais l’évacuation de la ZAD n’efface pas un autre problème très local qui est celui du sort de la jeunesse des zones rurales. Il n’y avait pas, chez les zadistes, que des bobos festifs, des punks à chiens ou des casseurs. Parmi les occupants de la zone à défendre, il y avait aussi beaucoup de travailleurs agricoles, d’étudiants ou de jeunes cultivateurs mis sur le carreau par une logique économique qui réserve subventions et aides aux grandes exploitations et favorise la concentration des terres et des moyens, mettant sur la touche une grande partie des jeunes actifs. LIRE LA SUITE DE L’ARTICLE sur http://www.causeur.fr/zad-sivens-chomage-campagne-31804.html

Sivens : un immense gâchis. Après le naufrage du projet de barrage, les candidats PS se cachent

Continue la lecture

LDH . Sivens : éviter un nouveau drame !

Sivens : éviter un nouveau drame !

LDH-logo

Communiqué LDH ( Ligue des Droits de l’Homme )  , lien direct ici : http://www.ldh-france.org/sivens-eviter-nouveau-drame/
Les informations que nous parviennent aujourd’hui directement de la ZAD du Testet, concernant les événements autour de l’affaire du barrage de Sivens et qui sont d’ailleurs rendues en partie publiques dans les médias, confirment qu’une nouvelle étape dans l’escalade de la violence a été franchie. Un syndicat agricole s’arroge, en toute illégalité, le droit d’établir un blocus autour de la ZAD du Testet dont l’objectif est clairement affirmé : isoler et affamer les occupants de la ZAD.

Cette situation intolérable, qui engendre des gênes majeures pour tous les habitants, constitue une atteinte au droit fondamental de libre circulation des citoyens, et semble bénéficier d’une relative tolérance de la part des autorités et des forces de l’ordre présentes.

La Ligue des droits de l’Homme dénonce cette situation et alerte les pouvoirs publics qui, par leur silence et leur inaction, porteraient une lourde responsabilité en cas de nouveau drame.

A l’approche d’une décision qui doit intervenir vendredi 6 mars, la situation se dégrade de manière alarmante, sur le terrain : chasses à l’homme, agressions, contrôles illégaux…

Dans un tel contexte, la LDH considère que les conditions d’un débat démocratique portant sur la gestion et l’utilisation de l’eau en lien avec l’agriculture de demain, dans le cadre d’un projet territorial, ne sont pas réunies, et qu’il n’est pas souhaitable qu’une décision soit prise à cette date par le conseil général du Tarn.

La LDH demande au gouvernement de prendre ses responsabilités, en adoptant au plus vite les mesures d’apaisement nécessaires.

Paris, le 4 mars 2015

CONTRE LA GUERRE LETTRE OUVERTE AUX ELU-ES …

Je fais suivre et partage en deuxième partie la lettre de Sylvie  . Je vous invite si il vous reste de la motivation à lire cette pétition similaire à la précedente, cette seconde étant initiée sur le site CyberActeur par le Collectif du Testet . En voici le lien : http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/sivens-vrai-projet-interet-general-919.html

Aujourd’hui, des forces de l’ordre en nombre impressionnant étaient présentes sur tous les accès menant à Gaillac, et bien sûr à proximité du site de Sivens . Leur motivation déclarée est de protéger les zadistes, les différent collectifs s’opposant au barrage et la population, des exactions possibles et de la détermination musclée des artistes de la FNSEA . A ce sujet, soit que vous arriviez à comprendre, ou que votre confusion en devienne plus grande, je vous propose

Continue la lecture

Une escalade violente, calculée et dangereuse

HOLLANDE UTILISE LA MÉTHODE SAMARAS SUR LA ZAD DU TESTET

De juin 2012 à janvier 2015, le premier ministre grec Antonis Samaras avait régulièrement utilisé une méthode déjà connue auparavant, mais devenue avec lui un principe de gouvernement durant 30 mois. Elle consistait essentiellement à se servir des milices d’extrême-droite comme de forces supplétives de police pour : – fabriquer le chaos ; – organiser des destructions illégales ; – répandre la violence et la peur dans les zones alternatives ; – couper ces zones de leurs soutiens et sympathisants ; – distiller la confusion dans les mass-médias. Puis, il ne lui restait plus qu’à se présenter, dans l’opinion publique, comme le seul rempart contre ce chaos et à justifier la destruction finale par étapes de tout ce qui pouvait le déranger.< Cette méthode était également utilisée durant des manifestations délicates, comme le prouvent de nombreuses vidéos montrant des militants d’Aube dorée invités à combattre les insurgés sous le regard bienveillant de la police grecque, et même, souvent, directement à ses côtés et en suivant ses conseils. Durant les émeutes de décembre 2014, marquée par la grève de la faim de Nikos Romanos et de nombreuses occupations et< manifestations sur tout le territoire, Antonis Samaras a cru une dernière fois pouvoir utiliser cette méthode pour échapper à la montée en puissance de la protestation et reprendre le contrôle de l’opinion publique. Sûr de lui, il a donc annoncé des élections anticipées et s’est présenté encore une fois en rempart de l’ordre soit-disant protecteur contre un chaos qu’il avait lui- même provoqué en interdisant au jeune prisonnier Nikos Romanos de poursuivre ses études au-delà du bac. La suite de l’histoire, vous la connaissez, conclue par son départ le 26 janvier 2015. Vu l’aggravation quotidienne de la situation sur la ZAD du Testet et aux alentours, notamment le risque imminent d’une seconde victime quatre mois après la mort de Rémi Fraisse, il est urgent de démasquer la stratégie de François Hollande et de ses collaborateurs, à commencer par Thierry Carcenac. Il est de notre responsabilité à tous de montrer le vrai visage du pouvoir en France : un pouvoir machiavélique, qui se sert des milices pro-barrages particulièrement destructrices et violentes, sous le regard de forces de police pas ou peu actives sinon pour couper, encore aujourd’hui, l’accès à la ZAD à un convoi de victuailles. Il est de notre responsabilité à tous de dénoncer cette escalade violente, calculée et dangereuse, qui a pour but de justifier l’évacuation d’une population paisible qui a fait de la ZAD une zone d’utopie écologique et sociale. Sans quoi nous serons tous responsables d’avoir laissé tuer un autre défenseur de la vie.

via Yannis Youlountas officiel ΓιάννηςΓιουλούντας , 4 mars 2015

Avant tout partager, pas nécessairement convaincre

Bonjour à toutes et tous,
« Ce n’est pas une question d’arbres et de rivières, c’est une forme de vie humaine, digne et réfléchie qui est en jeu au Testet « 
Camille Erazo, étudiante piétinée par la police alors qu’elle était « enterrée » pour faire barrage aux machines, dans la forêt de Sivens, début septembre 2014.
… le projet d’un barrage, son calibrage, la protection d’une zone humide protégée, la vie politique locale et toutes ses ramifications .
Important ou pas ? Chacun peut se soucier de ce qui se passe dans cette petite forêt.
Venir voir Ou s’en moquer .

Continue la lecture